Imperatorium Inquisitor Deus


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les cauchemards d'Ultramar

Aller en bas 
AuteurMessage
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Sam 31 Mar - 21:25

AMNESIE



Les dernières sensations dont il se rappellait, étaient, le vacarme assourdissant, la fureur, l'éclat du metal, le feu..... et Le Noir.......

Dans un spasme de douleurs, oui, douleurs..... pas Une, mais bien, comme si tout son corps était a l'agonie.... Un univers de douleurs..... le simple fait de respirer, était un supplice.....

et le Noir, toujours ce noir....

Il reposait sur une espèce de tissu, posé a même le sol....

sa première pensée fut... :"Ou suis je?"......
Balayant l'espace autour de lui, d'un bras frissonnant de fiêvre, il ne rencontra rien....si ce n'est, vers la droite... la, la température semblait plus élevée... Il retendit son bras , et ressenti nettement la chaleur... et comme pour se faire, il dut se tourner sur le ventre, ses narines furent assaillis d'une multitudes de sentations....

Ne sachant ni comment, ni pourquoi, il sut d'emblée, que la plupart des ces senteurs, étaient biologiques, bois, surtout de pin.... et une concoction de plantes, qui même si elles échappaient a sa nomenclature, était, soit pour la majorité, innoffensives, curatives, voire, mais sans aucune inquiétude a avoir... légérement stupéfiantes.....

La douleur, repris le dessus..... et avant de s'évanouir encore une fois, la deuxième question la plus évidente, surgit au confins de sa conscience déclinante..... : "Qui suis je?"...................................................... Space Marine
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Dim 1 Avr - 14:11

AMNESIE




Pendant un temps qui lui sembla une éternité de souffrances, sa vie ne fut plus qu’une succession de pertes de conscience bienfaisantes, ou d’accès de « lucidité » …. Mais, même s’il lui arrivait de percevoir les sons, les odeurs, et même le gout répugnant de liquides qu’ont lui versait dans la bouche… Mais que son instinct le poussait a avaler… c’était comme si ses sens, lui détaillaient son environnement…. Et toujours ces ténébres…

Il voulu porter sa main a son visage, une fois. Mais il se rendit compte, que malgré des efforts qui le faisait a chaque fois sombrer dans l’inconscience, son corps, refusant de lui obéir…

Parfois, il entendait une voix douce et chantante (généralement juste avant qu’on ne lui fasse ingerer son brouet)… Elle calmait ses peurs, le rendait moins impuissant… comme une ondée fraiche, sur un océan de feu….

Alors que le liquide bienfaisant passait sur sa langue, il pouvait en discerner tous les composants : Nutriments végétaux 86% (Orge, blé, trace de millet… Arachide )
Nutriments Animaux 10% (Viande séchée, origine bovine)(très fortement pimentée)
Inconnu 4%

Avant de ressombrer dans un sommeil sans réves, il se demanda ce que cela pouvait bien vouloir dire….

Puis, un jour,ou une nuit (bien qu’il fut très conscient du passage du temps, les ténébres perpétuelles qui le cernaient le déroutaient)
Ce fut comme si la douleur commença a refluer peu a peu, et a chaque fois qu’il se réveillait, son esprit devenait un peu plus clair…
Parfois, la voix calme et douce de la femme, était interrompue par une autre, plus séche rude,et Masculine…. Les conversations ne durait jamais bien longtemps… Mais malgré tout, il percevait un respect marqué de l’homme pour la femme…

Le temps passa encore, et la douleur le quittait, il avait découvert la raison de son impuissance a se mouvoir… il était ligoté, plutot même, immobilisé… cette pensé ne le tourmenta pas outre mesure, il est fréquent d’attacher les malades, ou les fous, pour qu’ils ne se blessent pas (encore une pensée troublante) « Comment je sais tout cela, et pas même qui je suis ? »

A cause de la douleur, il ne s’était pas rendu compte jusque là, que ses yeux, etait recouvert d’une étoffe, Humide et grasse….
Quand la femme lui changerait son bandage, il ouvrirait les yeux…..

La douleur fut fugurante, affollée, la voix interrompis sa douce psamoldie, il sentit un linge frais et bienfaisant se poser sur ses yeux… Brulés….

Aveugle… il était aveugle… la femme repris sa douce chanson, et il se laissa bercer par sa musique… en s’endormant…

Bien que chargé d’une amère ironie, le terme « y voir plus clair » convenait parfaitement a sa situation.
Il commencait a aller mieu, il le sentait.. Mais n’en laissait rien paraître… certes, on le soignait, mais on le maintenait également sous sequestre… La voix douce de la femme avait beau être rassurrante, celle de l’homme semblait de plus en plus tendue et impatiente…

Au cours d’une de ces conversations, il commença a entrevoir, les formes logiques de leurs langage…la syntaxe, la sémantique, et les mots, « une version tronqué du Bas Gothique » estima t il « un membre de la missionaria protectiva avait du évangeliser ce monde ».. Mais cette idée lui parut ridicule.. il ne savait pas de quoi il parlait /pensait… et il se concentra sur la perception de leur langage.. et fut bientôt à même de comprendre certains mots, phrases..

Une chose était sure, « ils » le nommait « Trois peaux »… et le considéraient comme une sorte de « signe du Pêre des Cieux »… mais la voix masculine, n’avait de cesse de s’inquiéter du « temps qu’il faudrait pour qu’il soit en état de voyager »
A cela, la voix de la femme, toujours de sa voix chantante, murmurait la même réponse
- Encore un peu de temps… Le pêre veille sur lui c’est certain… regardes ses blessures, et ne me dis pas qu’un seul de nos guerriers y aurait survécu plus d’une nuit…
- J’ai vu ce que j’ai vu…. Et je respecte ton jugement femme, mais le temps presse… les ennemis sont a nos troussses, et nous devons retrouver les autres clans du Pêre, pour combattre les ténébres, même si ce devait étre la dernière fois….
Et dans un bruissement de tissus, ou de peaux de bêtes… l’homme sortis de la tente….


et vous avez qu' a les écrires vous les nouvelles... lol!

farao
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Lun 2 Avr - 20:52

farao

En proie aux incertitudes les plus primaires, il resta dans le noir a penser et repenser, a sa situation….
Son corps et son esprit étaient sur de certains faits…
Fait : s’ils avaient voulu me tuer, ils ne m’auraient pas soigné
Fait : La tente était circulaire, 5 mètres de circonférence, le feu se trouvait légèrement excentré sur la droite
Fait : l’entrée se trouvait a 3 ou 4 enjambées(suivant si l’on prenait en compte le mâle ou la femelle) sur son coté droit.
Fait : il était (bien que légèrement) ligoté, ou,, du moins, immobilisé…. (mais il sentait que cette impuissance ne durerait pas, ses forces revenaient)
Conclusion : il lui fallait du temps….(Mais pourquoi ???)


-Depuis combien de temps es tu réveillé ? …. La voix douce et musicale de la femme parlait à son oreille. Mais ce qui le choqua le plus, c’était qu’elle s’exprimait dans un Haut Gothique parfait… il resta sans bouger…. Attendant la suite…
- Es tu vraiment un signe du Père ? , Ou un séide de nos ennemis ??? Que réponds tu « Trois Peaux » ???
- Je n’en sais rien. Balbutia t il, Ou suis je ? Qui êtes vous… ??
- Je suis « Celle qui parle aux esprits » La guérisseuse, et cheftaine de notre tribu… la voix se fit plus amère… Celle qui est censée « voir » les chemins, et guider notre peuple… mais depuis bientôt 8 saisons, mes pouvoirs m’ont quittés, le « père des cieux « ne réponds plus, a mes prières…. Les guerriers qui t’ont trouvé, disent que tu es un signe du père…. Et tu en portes la marque, sur ton corps, comme sur ton armure…
- Désolé, je ne comprends pas ce que vous me dites, sa gorge était sèche… et il sentit que la femme versait du liquide dans un récipient, avant de le lui porter aux lèvres…
- N’importe quel guerrier serait mort depuis longtemps… s’il avait subi la moitié des blessures que ton corps a enduré… Un signe pour mon peuple… Mais ils ont tendance a se raccrocher a n’importe quel signe, tellement notre situation a empiré…
Il tenta de se relever, mais sentis la main de la femme sur son front…. Fraîches apaisantes…
- Ne bouges pas encore, tu es faible, même si tu récupères très vite. J’ai fait ce que j’ai put pour te remettre en état, mais il se pourrait que tu t’en sois sortis sans moi…
- Co…. Comment, Mes yeux… ???
- Tu es aveugle, mais je ne suis pas sur, que tu ne surmonteras pas cet handicape…, depuis le début, il me semble bien, que ton organisme combat tous les maux dont tu fut accabler, même la perte de tes yeux…. Et si tu avais vu ton ventre….
Il sentis les doigts de la femme courirent sur son corps… et toucher une ligne, longue et encore très sensible…. Il frissonna… il, ne se rappelait pas avoir jamais eu des mains de femmes sur son corps (d’un autre coté, il ne se souvenait pas de grand chose)
- Qui suis je demanda t’il ?… plein d’espoir……
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Mar 3 Avr - 21:33

-Je vais te dire ce que je sais de toi « trois peaux », et après, j’attends des réponses, je ne peux croire que ton corps ai survécu, alors que ton esprit soit mort… d’ailleurs, de la façon dont tu me parle, il est loin d’être mort…..

Les doigts sur son corps semblèrent hésiter, puis, sans qu’il ne senti quoique ce soit, il était libre…..
Avec un hurlement de douleur, il se releva en position assise….et retomba aussitôt….. le souffle coupé par l’effort, et la douleur… l’effort n’était pas si terrible après tout….
Il sentit un courant d’air (en même temps que le bruit de peaux froissées) et sut que des gens pénétraient dans la tente….
(encore le dialecte)…

« Aigle Femme »… ???
- rien de grave… retournez dehors, il se « réveille »….
Haletant, il resta un moment a respirer bruyamment, une douleur terrible lui prenait le ventre, ainsi qu’un terrifiant mal de tête
- doucement, là… doucement … tu es encore faible…. Il senti le contact d’un linge humide et frais sur son front…. Là calme toi…. Respires….
Peu a peu, la respiration se refit normalement, et il murmura… « qui suis je ?? »
-Je te le dirais, mis pas maintenant, l’effort a sapé tes forces… reposes toi, « nous « avons encore un peu de temps… avant de devoir partir de la terre de nos ancêtres…

Il aurait voulu répondre…. Mais les ténèbres bienfaisantes l’acceuillirent en leur sein… et il se laissa , une fois de plus, glisser dans l’oubli….
farao farao
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Lun 9 Avr - 10:09

farao farao

Marine Marine Marine Marine Marine Marine Marine Marine Marine Marine Marine Marine Marine

A son réveil, les choses avaient changées…. Il se sentait trainé, sans toutefois reposé a même le sol, et un son distinct de sabots marchant, alerta ses sens… Il senti qu’il était désormais libre de bouger, mais n’en avait pas encore la force…. Il sentait l’air sur son visage (enfin, la partie qui n’était pas recouverte de linges humides)… et il respira profondément un air si pur qu’il sentit son métabolisme s’accélérrer… Bien que ne comprenant pas ce qui se passait, il ressentait, que son corps, « s’ajustait » a son environnement, il pouvait « sentir » ses globules rouges saturés d’oxygène… Mais ce qui lui fit peur un instant, c’est qu’il n’entendait pas le battement régulier de son cœur… Mais plutôt, un roulement de tambour…

Il reporta toute son attention sur le monde extérieur. Il devait se trouver sur une espèce de litère, tractée par un quadrupéde ongulé… d’ailleurs, en séparant les sons, il se mit a compter…. « environ 300 quadrupédes, our la pluspart des bétes de sommes, quelques spécimens, plus légers et agiles semblaient tenir lieu de monture… Une mltitude de voix, hommes femmes enfants… jusqu’aux gémissements de douleurs contenus des vieillards, dont les corps refusaient pareil traitement, mais qui a chaque fois qu’on leur proposaient de l’aide, la refusait a vec dédain…

Un peuple fier… songea t il, … Mais un peuple en fuite… tous les ingrédients étaient la.. ; les haltes courtes la journées autour des points d’eau… le va et vient incessant de guerrier montés, qui venaient faire leur rapports, et repartaient sur le champ… les pleurs des bébés, et des enfants en bas age…

Et toujours, remontant et descendant la longue file, la voix de l’homme, et de la femme, Murmurants un encouragement par ci, Faisant un compliment par là… s’inquiétants de tous et de la santé de chacun…
Et assurant que « Le Pêre des Cieux » Avait envoyé un de ses fils pour les sauvés, Que les reliques sacrées devaient étres emmenez en sécurité… et que par dessus tout, il fallait rejoindre l’autre clan des Aigles… Reformer la Grande Alliance de l’Aigle a deux têtes… et repousser les envahisseurs… ceux, qui avaient étés nos fréres, mais qui ce sont écartés de la lumière du Pêre…

Ces paroles, le mettait mal a l’aise… comme un sentiment de « déjà vu »…. Il tenta désespérement de se souvenir de quelques chose… Mais un mal de tête violent le secoua de spasmes… et il renonça… Il ressentait, que le sentiment d’impuissance qu’il avait, était une expérience nouvelle, et déroutante… Pour il ne savait quelle raison, il aurait du étre en état de faire quelquechose ou du moins d’y penser… La faiblesse est le premier pas vers la damnation songea t’il… Et il se demanda bien ce qu’il avait bien voulut vouloir dire, mais sentis en son fort intérieur, que cela était « juste ».

Avant de retourner dans le néant, une dernière pensée s’accrocha a son esprit… « indice de menace … négligeable, civilisation post armes a feu… surement un Monde oublié… »
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Mar 17 Avr - 21:02

farao

Bon, désolé... j'ai vraiment un synopsis, et des idées... mais IRL me prends le choux...... Mais croyez moi...ça va valser dans l'Imperium... lol! Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Jeu 19 Avr - 14:04

Land Raider Space Marine :blindé: Land Raider GK Apothicaire Marine


La femme se tenait a ses cotés, quand il émergea … il entendait son pas léger sur l’herbe, et les fragrances qui se dégageaient de toute sa personne… Le musc, les épices…. Il frémit en bougeant son corps meurtri sur la civière.

- réveillé ? cela sonnait plus comme une affirmation que comme une question. Avec une toux rauque, il s’éclaircit la voix…
- - Je crois, ou suis je ? Qui ètes vous et surtout Qui suis je ? Elle pouffa… - Du calme, une chose à la fois… Te sens tu mieux désormais ?
- Oui, je peux bouger, sentir, respirer, mais toujours rien voir… Ou suis je ? répéta-t’il.
- Au « Grand Pays », voyageant sur la route de l’exode… Les tribus de l’Est se sont coalisées contre nous…. Ils ne vénérent plus le Grand Aigle…… ils… Ils se sont détournés du « Pêre des Cieux ». Sans rien voir, il « senti » les larmes qui coulaient sur les joues de la femme… le sel…. La respiration saccadée et humide…. Le trémolo dans la voix…
- Nous avons faillis au Père… dit elle dans un sanglot….
Il se releva d’un seul mouvement, au mépris de la douleur qui tenailla aussitôt son ventre, et lui saisi le poignet, d’un mouvement fluide, … et ;, contre toute attente, extrèmement doux… Elle se raidit… de peur ou d’effroi….
- Madame, je ne saurais vous dire pourquoi, mais je vous promets que nul mal ne vous touchera, tant que je peux l’empécher…. Sa voix mourru , quand il compris l’énormité de ses paroles….


Que pouvait faire un pauvre infirme…. Rivé a sa litière…..
- Bientôt « Trois Peaux », Bientôt, tu pourras faire bien plus que tu ne sembles le croire…. Car, « l’Ancien » l’avait prédit…. « Dans les heures les plus sombres, une étoile tombera du ciel, et elle sera porteuse de la lumière du Père…. Elle apportera justice et Paix sur la Terre des fidèles…. Vengeance, et rétribution…. A ceux qui se sont détournés…. Les mots restèrent en suspens dans l’air, durant ce qu’il sembla une étérnité… Il dégluttit.
- Et qu’est ce que je suis, moi, la dedans ???
- Mais , commença – t’elle surprise…. Tu es un Ange de la Mort…. Un fils du Père des Cieux… Son bras armé, Sa Justice…. Même si ton armure ne porte pas la même livrée que ce qui venaient jadis, pour élire les plus méritants de nos enfants….. Tu ne peux qu’ètre un élu….
- Regardes moi, répondit il . Ne vois tu pas que je ne suis même pas capable de me lever ??? de voir… Un bien bel « élu » que vous avez là….( pour, il ne savait qu’elle raison, cette altercation, semblait produire un effet étrange sur lui…. Il sentait ses membres revenir a la vie… une vigueur nouvelle le parcourir….)
- Tu es plus grand de deux bonnes têtes, que le plus grand de nos guerriers, et pourtant, « Ours tranquille » et un Géant parmi les notres…. Lors de ton retour, dans ton délire, tu a aggrippé, et dans le même temps, broyer le bras de « Taureau Assis », je te rassurres, il va mieux, d’un simple coup de poignet….. et je suis sur, que mêm privé de ta vue… tu as une bonne idée, de l’univers qui t’entoures…. Ai je tort ?
- Je ne saurai le dire… mais je crois que tu dis vrai…. Il se reposa doucement … Cette approche n’est pas très Codex…. Il secoua la tête….
- Tes souvenirs, dit elle en posant sa main fraiche et parfumée sur son front bouillant… Reste calme, laisses moi te conter notre histoire, et celle de ta venue, que nous n’éspérions plus…..
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Jeu 19 Avr - 16:17

Jadis, aux temps de l’arrière arrière grand père de mon père, Les Anges de la Mort, Elus du père des Cieux, descendaient sur leurs chariot de feu, a chaque solstice d’été….
Leur venue, était l’occasion, de grandes fêtes, parmi les tribus du Grand Pays… Un Grand rassemblement avait lieu, sur les pentes du Volcan, appelé la Forge du Lion…
Toutes les querelles étaient mises de cotés… les Clans et les Grandes tribus, se cotoyaient sans craintes… Les Anges, veillaient sur nous…. Les joutes, jusqu'à « l’épreuve » étaient uniquement amicales….
Et puis venait l’épreuve… Ayant passer plusieurs jours parmi nous, Les Anges du Père, choisissaient les meilleurs de nos guerriers….. Au cours d’une grande soirée de festin, chants, … Ils partaient avec eux, vers leurs oiseaux de feu……..

LA voix de la femme, sembla hésiter a cet instant… retenant un soupir…

Au bout de sept jours, les oiseaux revenaient….., Invariablement, ils ramenaient leur cortêges de pleurs, et de joies….
Certains de nos plus braves guerriers, revenaient estropiés… ou même morts… mais avec un respect empreint de sagesse, les Anges nous chantaient leurs louanges… et que nous devions honorer les morts, autant que les vivants, que nous ne reverrions plus… mais qui iraient combattre aux cotés des légions du père… pour protéger l’humanité… Au delà de la voute du ciel…..

Nous brulions les corps des morts, et les élus faisaient leurs adieux a leur peuple…. Puis, ils repartaient… prenant soin de laisser suffisament de chasseurs aux tribus, pour survivre a l’hiver….. C’était une époque de lumière disait ma grand mêre…. Et si tu pouvais voir, tu contemplerait les tentes de ma tribus, les tapis, les vétements… et tu verrais, que bien que ton armure ne soit pas de la même couleur… tu es forcément l’un d’eux… Un élu… Un Ange de la Mort….

Et bien, pour un ange, Par le trône de Terra, Ou sont mes ailes ???

Patience… murmura- t’ elle…
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Lun 7 Mai - 21:00

farao

La cadence sembla augmenter insensiblement, mais le sentiment d’urgence, au sein de la tribu, semblait dominer de plus en plus…. Les éclaireurs, dont le « leader » s’appellait « Faucon Tonnerre » ( un nom qui lui semblait étrangement familier) dans leur langage, ce Bas Gothique tronqué, on disait « Faucon Tonnerre », Mais la tradustion en Haut Gothique de Calth (mais d’ou venait ces certitudes ???)… était Thunderhawk… et ce mot…. Ce mot semblait chargé de sens…..

La femme lui expliqua , tant bien que mal, la situation de la tribu….

Autrefois, Une Grande guerre eue lieu sur ce monde, contre des ennemis sans âmes…, des sortes d’insectes, sans merci, ni raison…. Et, en ce temps de périls, des hommes aux accoutrements étranges, et aux lances, qui crachaient la lumière du pêre sur les Choses insectes, vinrent se battrent aux cotés,des hommes…. Mais la guerre s’enlisait…. Les tribus souffrait, et il semblait que les insectes étaient inépuisables….

Alors, et je le tiens de ma mère, qui elle même, le tenait de ses ancètres, et cela depuis plus de générations, que je ne serais dire… Alors, survinrent, les « Fils du pêre »…. Ils portaient des armures , comme la tienne, mais de couleurs vert sombre, Une épée, traversait les ailes de l’aigle…., et en quelques semaines, l’espoir changea de camps… Le combat changea d’âme,.

Tels des Dieux, descendus sur la terre, Chevauchant les comètes enflammées, ils fondirent sur l’ennemi, sur ce qu’ils appellaient « l’esprit de la Ruche »…., Aidés en cela par des Totems animés, qui semaient morts et destructions, dans les rangs des ennemis, ils parvinrent a vaincre « l’esprit »…. Et les insectes, perdirent tout contrôle … Ils se jetèrent même parfois les uns sur les autres…

Leur devoir accompli, ils laissèrent les premiers hommes, se charger des nids de résistance insectoides… Mais, il nous firent le serment de veiller sur notre Mmonde, et de revenir toute les generations, pour choisir, et élever au rang de Dieux, les meilleurs guerriers des tribus de la plaine…… Et il en fut ainsi, durant de longues et longues années…..

Des Sachems, aux robes blanches ou rouges, sillonnaient les continents, illuminant nos âmes de leurs récits sur le « Père », et créant, la Grande Nation de l’aigle a deux t^tes…..

Et Nous connumes alors, un Âge d’or, le gibier était nombreux, les récoltes abondantes, et chaque générations, les Guerriers des étoiles, les fils du père, venaient séléctionner les meilleurs d’entre nous…..

Mais, un jour, ils ne vinrent plus, les Sachems disparurent, ne nous laissant que les « Parures de la connaissance » pour pérpétuer la tradition… et porter le verbe du père…
Mais avec le temps, mêmes les parures se turent, les sceptres de puissances, qu’ils avaient légués a nos ancètres, perdirent leur pouvoirs… Ma mère m’a raconté, comment « Taureau Assis », Abattait le Grand Auroch, d’un seul coup de son baton sacré….. Comment « Cheval fou » Terrassa le serpent des terres de Bords le Monde, d’un seul coup de l’épée bleue…

Tous ses souvenirs ne seront bientôt plus rien… Rien de plus que des Larmes, perdues au milieu de la pluie… Sa voix s’étranglait parfois, sous le coup de l’émotion, et des sanglots qui en résultais….

Alors, des périodes sombres survinrent, les clans se divisèrent…. Et la grande tribu de l’Aigle Bicéphale cessa d’exister, en tant qu’entité unique….
Et si, la tribu se scinda en deux groupes d’Aigles, d’autres, partirent pour de bon… et nous le savons maintenant, devinrent peu a peu, nos pires ennemis…. Des gens qui furent autrefois notre peuple, se retournèrent contre leurs frères et sœurs… et ils nous pourchassent aujourd’hui, comme s’ils voulaient absolument qu’aucune trace de notre gloire passée ne subsiste….
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Mar 8 Mai - 10:22

farao

Et la ou avant, les innombrables Clans ne formait qu’Une Tribu….. D’autres naquirent…
De ceux qui nous quittèrent, Aucun, ne pria plus l’Esprit du Père, ils se tournèrent, vers ce qu’ils appellent, les « Esprits de la nature »…. Nous, les avons surnommés « Les Aspects de la Bête ».

LA guerre, dure depuis longtemps maintenant, et chaque saison, nous reculons…. D’avantage.. Et j’ai peur que bientôt, il ne reste plus beaucoup d’endroits ou fuir…
Alors, nous allons rallier nos fréres du Couchant… et nous dresser, une dernière fois Contre les Animaux que sont devenus Les clans du Chien, de l’Oiseau, De la taupe, et de la salamandre….…..

Au fils des ans, ils devinrent pour nous, le Clan du Loup Enragé… Du Serpent à Plume… Du Rat Malade, Et de la Pieuvre Noire…. Sa voix mourrut Tandis quelle réprimait un sanglot….

Votre peuple est brave, Ma Dame. Parvint il a articuler. Mais, comme si quelquechose en lui se déchainait subitement, il se surpris à « réciter » ???
Il me faut des rapports complets sur la situation en cours, je veux l’état des hommes valides, les armes, les munitions, l’état des provisions, des impedimentae aussi bien sur (incponsciement, il avait Utilisé le termes Codex exact, pour désigner les Civils sous leurs protections, et qui génaient considérablement, toute opération militaire, et en était donc la variable la + importante)

Il se figea soudain, troublé par l’ineptie de ses propos……

_Là… La… la voix de la femme se fit rassurrante…. C’est ton esprit, qui te revients…. Peut ètre voudrais tu que je te fasses toucher les reliques, que nous avons trouvez sur ou pas loin de toi ??? Cela t’aiderais peut ètre ???
-Pourquoi… Pas .hésita t’il… En se redressant de toute sa taille, puis se levant d’un geste fluide, en roulant sur lui tel un félin, pour se mettre dans le sens de la marche de sa civière
A peine sur ses pieds, il se saisi d’un des rebords de la litière, et s’y tenant, commença a marcher d’un pas ferme, se laissant guider par le mouvement…. ;

Tout autour de lui, il ressentis l’émotion que ce simple geste avait fait naitre.. de vives exclamation, certaines de surprise, de peur… Mais dans celle de la femme, qu’il savait se trouver tout prèts de lui, il senti le soulagement….

-N’ayez pas peur, dit elle, Ne vous l’avais je point dit ? « Trois Peaux » est un envoyé… Un Fils du Père, et désormais, la peur, sera dans le cœur de nos ennemis… Car si le Père a envoyé son fils, ce ne peut ètre que pour les chatier de s’ètre détournés de lui… Une Grande rumeur, enfla bientôt, tout du long de la colonne, elle enfla, comme un tremblement de terre, qui agréssèrent les sens de « 3 peaux » pour terminer en un rugissement de joie Qui raisonna jusqu’aux collines boisées lointaines…
( Frère Justinus pourrait en prendre de la graine pour ses Sermons) songea t’il réveur… Décidement, Ce peuple est fier.. et je dois faire quelque chose… Mais quoi ? Et qui est ce Justinus ?

Une fois l’Euphorie passée, la Femme (il décida de l’appeler Dame Aigle) Fit remettre la longue procession en route… Les clameurs, avait fait revenir les guerriers qui patroullaient alentours… Et il eut son premier apperçu Tactique de la situation….
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Dim 20 Mai - 18:12

farao

La main tenant la litière, resta ferme, alors que le bruit de centaines de cheveaux se rapprochant faisaient trembler la terre..
Succédant aux clameurs de joie, la voix des guerriers revenant de leurs patrouilles, semblaient plutôt colèriques, impatientes…
Comment, la tribu se réjouissait elle d’un acte si simple, que de voir « 3 peaux » se lever enfin de sa litière…. Quel « prodige », y avait il là…. Depuis un mois, il dévorait ce qui aurait suffit a plussieurs personnes pour une semaine en un seul repas… et ils éméttaient de plus en plus de doutes, quand a son importance dans la suite des évènements sombres, qui ne manqueraient pas d’arriver….

Mais, avec une autorité dans la voix, qu’il ne lui connaissait pas, « Dame Aigle » calma les esprits… Rappellant comment il avait survécu a des blessures, que nul homme n’aurait put supporter bien longtemps… et que sa condition, nécéssitait forcément qu’il se nourrisse plus que lkes autres (cette remarque le fit rougir de honte)… ;

Les bruits se rapprochèrent, et il eut bientôt la certitude, d’ètre entouré par tous les guerriers du clan… ;Bizarrement, en ne se fiant qu’a ses oreilles, et a son nez, au bruissement de l’air sur les peaux… aux sons des mouvements… il discerna + de 200 guerriers, fatigués, sales…. Et surtout impatient…

Dame Aigle pris la parole, surement, en le voyant tourner la tète en tous sens, et son corps se ramasser, prét à bondir….

« Ecartez vous, laissez le respirer… » elle fut coupée par la voix grave de Faucon tonnerre

« S’il est ce que tu prétends Femme, alors nous voulons une preuve…. Pour moi, il ressemble plus a un Grox appeuré, qu’à un Fils du Pêre… et quand bien même, le père… ou est il, que ne nous vient il pas en aide… j’en viens a douter… »
« Il suffit !!! cria t elle… ne remets pas ma parole en doute Faucon tonnerre, et je vous dit de vous écarter de lui… Ne vous rappelez vous donc pas ce qui est arrivé lorsque nous l’avons trouver au milieu des fragments de l’étoile tombée du ciel ??? »

Sa voix se radoucit : « Je suis certaine que petit Nuage s’en souvient encore. Combien de temps t’as t il fallu pour récupérer l’usage de ton bras ??? » des rires génés parcoururent l’assistance
« et toi, « Chantelame » Crois tu que cette bosse sur ton crâne disparaitra un jour…. ???
Ce n’est pas pour lui que je m’inquiètes, mais je tremble pour vous, s’il devait déchainer la puissance du père sur vos têtes vides »
Les rires se firent cette fois plus nourris… Mais surement devant l’atteinte portée a l’honneur des guerriers, ils se turent bien vite…

« est tu en train de nous dire de vénérer un infirme ? » la voix était celle de Faucon tonnerre.

Avant que tous les membres assemblés autour de lui n’ai eu le temps de prendre, ne serait ce , qu’une inspiration, « 3 peaux » se mit en mouvement…… et 2 battements de cœur plus tard, le premier cercle de guerriers, gisait inanimé, sur le sol, « 3 peaux », étreignant le cou et les bras de faucon tonnerre, en une clé imparable….
Un murmure d’épouvante monta de l’assemblé….. personne n’avait put suivre la suite de mouvements, qui avait conduit a cet instant….
Il entendit les armes sortir de leurs fourreaux, alors que la foule réagissait enfin, après ce qui lui paru une étèrnité, mais ce fut la voix étranglée de Faucon tonnerre, qui s’éleva

« Je te crois à présent, inutile de serrer si fort. Tu es un fils du père, même aveugle, tu a térrassé mes meilleurs hommes et moi même, suis à ta merci…. » les mots moururent dans sa gorge, alors que sous le feu ardent de l’adrénaline, « 3 peaux » serrait un peu plus fort, pivotant lui et sa proie pour faire face à tous en même temps.
Des enfants pensa t il, ils ne tiendrais pas une semaine à la caserne Agiselus, sur MacCragge…
Déjà, ses premières victimes se relevaient, rassurrant l’assistance, qui les avaient crus morts, térrassés par la foudre…. Cédant à un instinct de protection de l’Homme, il relacha doucement sa prise….

« Je …. Je …. Suis désolé, balbutia t il… Je ne sais pas……. »
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Lun 11 Juin - 18:39

Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine Space Marine

« Je …. Je …. Suis désolé, balbutia t il… Je ne sais pas……. » . Comme au ralenti, il s’effondra tel une tour….

*******************


Le Capitaine Marcellus, défroissait nerveusement son uniforme fatigué de la 2nde compagnie de transmissions des FDP de Mac Cragge. Ses Pas Produisaient un écho qui lui revenait en cascade de tous les cotés de l’Immense Atrium dont il ne parvenait pas avoir le bout, malgré les lumiglobes, et les torches étèrnelles….

- Capitaine Marcellus ! Encore de Bonnes nouvelles, je suppose ? La voix , ne laissai pas la trace d’ironie que les paroles pouvait inciter a attendre… Malgré cinq années d’Habitudes efficaces et utiles a l’Empereur, Marcellus se faisait toujours suprendre. Comment pouvait on surprendre un Soldat entrainé, dans un vaste espace vide… Lorsque l’on fait plus de deux mètres 40… et qu’en plus de cela, Vous étes engoncé Dans une armure de Céramite, de plastacier, de servo-moteurs, de senseurs augures intégrés, stabilisateur, systèmes d’acquisitions des tirs, Injecteurs de Drogues de combats…. Si on y rajoute, les décorations clinquanes, toutes d’Or le plus fin. Et ce symbole, sur l’épaulière, D’un Blanc si lumineux qu’on ne voit plus que ça sur le bleu profond de L’armure énèrgétique, MKVIII, flambante neuve, et pourtant déjà lourdement modifiée.
- Mon Seign… commença Marcellus, avant d’étre interrompu par la voix, alors qu’une main gantelée de céramite bleue se posait délicatement sur son épaule
- Je connais ta question, et Vous devriez connaître la réponse, depuis le temps… La voix était égale, Peu étre devriez vous suivre un cour de psycho endoctrinement, je trouves votre mémoire quelque peut défaillante. Faisant vlote face, en tremblottant de tout ses membres, le capitaine balbutia
- Milles excuses Mon Seigneur… et…
- Et j’arrives encore a vous faire marcher, Décidemment, vous me plaisez, fit le géant, alors qu’un sourire éclairait son visage, Le vieux Colonel, vous a bien choisit, comme successeur du pauvre Bertrem…. Enfin, il repose désormais a la droite de l’Empereur, béni soit il…
- Béni soit il, repris aussitôt le Soldat, en prenant un air contrit….
- Allons, ne faites pas cette tête, Son sort et digne d’envie…. Et ne croyez pas, que je n’ai pas de cœur…. J’en ai même deux, Mais l’un bat pour l’Humanité, et l’autre bat pour protéger cette même Humanité… et les saignent, à chaque Mort, qui frappent autour de moi, mais comme mon corps, mon esprit se répare vite, pour avancer…
- Votre réponse, se trouve dans celles que je vous ai déjà faites maintes fois, même si c’étaient des sujets différents….. Parce que je suis un Astartes…. Contrairement au reste de l’Humanité, l’ensemble de mes actions et de mes choix ne tendent que vers un seul But…. Protéger l’Humanité de ses ennemis…. Depuis il a plus de 10000 ans, Notre Bien aimé Primarque Roboutte Guilliman, qui repose ici même sur Mc Cragge A prété un serment au Maitre de l’Humanité, et ce serment, il l’a prété au nom de Tous les UTRAMARINES, Présents, passés, et futurs…. Et contrairement a Nos « Fréres » Qui se spont détournés de sa lumière… Nous savons ce que serment veut dire.

Marcellus avait noté la crispation imperceptible de la machoire du Marine au mot « Frères »… Les damnés, les mille fois maudits, les fréres qui s’étaient tournés contre leurs frères, foulant au pieds leur serment, et faisant allégeance aux puissances de la ruine et de la destruction… Les démons de l’Empyrean…. Marcellus fit rapidement le signe de l’Aquila sur sa poitrine, en murmurant
-Empereur ,Protéges !
Il fait ce qu’il peut, Marcellus, de cela soit certain… Chacun de nous, a sa manière, fait ce qu’il peut….
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1Mar 12 Juin - 13:37

farao Space Marine Marine Space Marine Marine Space Marine Marine Space Marine Marine Space Marine Marine


Il fait ce qu’il peut, Marcellus, de cela soit certain… Chacun de nous, a sa manière, fait ce qu’il peut….
- Oui Monseigneur…. Je… J’ai une communication astropathique de classe Opale, a soumettre a votre attention…
- Ne sois pas si formel, Marcellus… Tu trouves normal qu’un simple sergent vétéran, tutoie un Capitaine ? C’est moi qui devrais te saluer chaque matin…. Mais, je suis un Astartes…. Il soupira…. Puis présenta sa main gantelée
- Je suis le frère sergent Ignace Ramius Castellan de la Forteresse Monastère, et je ne suis pas un Dieu, comme vous pouvez le penser…. Juste un des instruments de Sa Volonté
Les deux hommes se sérrèrent la main, et Marcellus cru la dernière heure de sa main droite arrivée… Mais il en fut rien, et bien que n’arrivant a saisir qu’un paire de doigts en guise de poignée, le contact, bien que glacé de la ceramite Fut plutôt Doux.

- Un e classe Opale, Disiez vous Capitaine ? Et bien, remettez la moi, et je vais la soumettre a l’Attention du Maitre de Chapitre. Il est en conférence avec quelques uns de ses chefs de compagnie, et la discussion semble houleuse.

-Le voici Mons… Sergent, s’étrangla Marcellus( « Pas des Dieux… Il en a de bonne lui. Songea t il »)
Ramius prit des mains du capitaine un petit cylindre de cuivre, couvert de runes chatoyantes, et cachetées de sceaux de puretés réactifs. Encore des emmerdes songea t il en remerciant et prenant congé de Marcellus.
Il fit volte face, et repartis d’ou il était venu, la grande salle d’Audience de la forterresse de Mc Cragge, Strategium Planétaire des Royaumes d’Ultramar.

Alors que les deux gardes d’honneur lui ouvrait les portes d’or, aux motifs entrelacés, Montrant l’Empereur dans toute sa magnifiscente Gloire entourés de ses fils, et se battant contre l’Arhi Hérétique et ses légions de traitres, il entendit déjà les voix fortes des protagonistes, tentant de faire prévaloir leurs opinions, dans un bruyant capharnäum.
Et alors qu’il franchissait les lourdes portes, ils les vit tous, penchés sur une carte solido de la Galaxie, et des domaines de l’Empereur… Une miryades de points rouges, blanc et verts, montraient les zones sensibles, ou assiégés en voie de reconquête, ou irrémédiablements perdus….
Tronant au dessus des débats, sur un grand banc de marbre blanc veiné d’or et d’argent, le Maitre de Chapitre, Seigneur de Mac Cragge, et protecteur des royaumes d’ultramar semblait sur le point d’exploser… Ses doigts blanchissaient aux jointures alors qu’il serrait les accoudoirs de son trone, et Ramius n’aurait pas été surpris de les voir tomber en poussière de Marbre… Et ce malgré le fait que Calgar, ne portait rien d’autres que ses toges de fonction….
A un bout de l’immense table, un personnage releva le capuchon de sa robe, et d’une voix que tous entendirent , au milieu du vacarme, alors qu’elle semblait calme et mesurée, fit se taire l’assistance.
- Je cois que de vous voir vous chamailler tel un troupeau de squigs mais la patience de notre seigneur de fort méchante humeur. Bien que lui aussi sans son armure, Ramius reconnut immédiatement Frére Tigurius, maitre archiviste du chapitre, un seul regard a se crane glabre de cheuveux, mais ou s’entremélait une multitude de connections cérébrales, et ses yeux bleus d’ou semblait partirent des étincelles, suffisait a l’identifier sans doutes possibles…… A ces mots, l’assistance se calma, et tous reprirent leurs places… Il y avait là Kletus le Sage, Doyen des Chapelains, Remplaçant temporaire du regrétté Invictus, Capitaine de la 1ère Cie, Mort avec tous les siens, dans la défénse des Poles de Mac Cragge
Leur glorieux sacrifice permettant au reste de la flotte de détruire le flotte-Ruche Behemoth… et dont la place, Ainsi que beaucoup des membres de sa Cie, était encore a pourvoir…Corpus Helix, le vénérable chef Apothicaire, dans ses toges blanches, marquées du caducé…
Le Capitaine ardias de la 3eme Cie, rongeant son frein comme a son Habitude (4 siècles au service du Chapitre n’avait jamais réussi a calmer ses ardeurs…)
A sa Gauche, le frais émoulu Uriel Ventris, Capitaine de la 4ème Cie de bataille, successeur d’Idaeus, tombé récement au champs d’honneur, emportant dans sa mort la plupart de ses assassins Night Lords, en faisant sauter le pont ou leurs renforts devait menacer l’avance impériale Sur Thracia… Mais le nouveau venu, s’était déjà depuis illustré dans plusieurs opérations audacieuses ( et de l’avis de beaucoup : « pas très Codex ») d’ailleurs, il suffisait de voir les regards que Kletus lui envoyait parfois, pour se dire qu’Idaeus, avait bien formé son successeur avce l’esprit « rebelle » qui le caractérisait lui même.

Et puis Sicarius Capitaine séculaire de la 5ème Cie de Bataille…. Ne manquait qu’Epathus de la 6ème, au prise dans le segmentum solar avec une insurrection Hérétique et ne pouvant venir, et Aetius, Capitaine par intérim de la 2nde Cie, dont on était sans nouvelles, depuis ses exploits contre une Waagh Orks, non loin dans le segmentum Pacificus….Les commandants des 7,8,9 et 10èmes Cies étaient trop occuppés a former les nouvelles recrues qui manquaient terriblement au chapitre qu’ils n’avaient put venir.

- Merci frère Tigurius.. ; Ah je vois que tu es de retour Ramius, Alors montre moi ce message, encore une catastrophe ???
- Je ne serais le dire Mon Seigneur, rétorqua Ramius, Seul votre sceau peut décacheter un message classe Opale… et de fait, il se rapprocha du trone, et tendit le message a son suzerrain.. Celui ci joua avec un moment, puis le glissa dans une de ses manches.
- Je verrais cela plus tard, en attendant, je souhaites faire un tour de table de la situation, un par un, et dans le calme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les cauchemards d'Ultramar Empty
MessageSujet: Re: Les cauchemards d'Ultramar   Les cauchemards d'Ultramar Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cauchemards d'Ultramar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperatorium Inquisitor Deus :: Segmentum Solar :: Le Symposion-
Sauter vers: