Imperatorium Inquisitor Deus


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Roman

Aller en bas 
AuteurMessage
Angron
Prévot Général de l'Adeptus Arbites
Prévot Général de l'Adeptus Arbites
Angron

Masculin Nombre de messages : 967
Age : 31
Date d'inscription : 30/03/2007

Roman Empty
MessageSujet: Roman   Roman Icon_minitime1Dim 10 Juin - 21:28

Bon voilà, je ne savais pas où poster ça, alors je l'ai foutu ici.
Aucun rapport avec notre univers, mais j'attend des critiques.


Chapitre 1




Un scintillement d’acier. Une lame qui vole. Un bras qui tombe. Un adversaire de plus au sol. Laener l’acheva d’un estoc en pleine gorge.
« Et un de moins », se dit le mercenaire fondtorien.
Mais pas le temps de se relâcher. Deux hallebardiers azharis étaient déjà sur lui. Profitant de l’allonge de son arme, l’un des deux tentait de le maintenir à distance tandis que l’autre le contournait.
Mauvais plan.
D’un geste fluide de la senestre, Laener envoya son sax se planter dans l’avant-bras non protégé de son vis-à-vis. Le soldat failli en lâcher son arme. Moment de faiblesse qui lui coûta la vie. Le temps qu’il se reprenne, la hache du chien de guerre avait déjà défoncé son capel de fer, et par la même occasion sa boite crânienne. Son camarade tenta une attaque désespérée, visant à trancher longitudinalement l’habile duelliste… Dont le pied vint se loger dans le bas ventre de l’homme en pleine charge. Tombant à genoux, il vit Laener s’accroupir à ses côtés. Pour lui briser la nuque.
Profitant d’une accalmie dans le chaos de la bataille, celui que l’on surnommait Diablotin prit un moment pour évaluer la situation.



Moult corps gisaient alentours. Principalement azharis. En dépit de leur large supériorité numérique, ceux-ci étaient en pleine débâcle.
Contre toute raison, la centaine de mercenaire avait chargé les lignes adverses, tandis que l’armée sombrienne restait en position.
Cent contre mille. Une pure folie. Mais lorsqu’un type comme Angrios menait l’assaut, on se disait qu’il valait mieux le suivre. Car avec lui, toute action de guerre, des plus désespérées soit-elle, semblait devenir des plus banales. Et avoir mené bataille à ses côtés augmentait substantiellement les prix d’embauche, sur le marché du mercenariat.



Angrios, l’Exécuteur, Morte Lame, Némésis de Vertalia… Tant de noms pour un même homme. Tant de noms pour une légende. Une légende forgée en bien peu de temps, et du vivant du concerné… Bien que certains affirment qu’il ne soit pas véritablement vivant, pas véritablement humain.
Foutaises ou pas, Laener n’était certain que d’une seule chose à son sujet : il valait mieux être du bon côté de ses armes.
Diablotin avait beau être une petite célébrité parmi ceux qui vendent leurs talents guerriers, sa renommée n’avait tout simplement aucune commune mesure avec celle d’Angrios.
Il le savait. Et l’avoir vu aujourd’hui ne faisait qu’augmenter son respect envers les talents du sus cité.



En quelques instants de combat, celui-ci avait fait plus de victimes que ses dix meilleurs camarades réunis. Il avait franchi les lignes d’infanterie comme si elles n’existaient pas, fonçant vers la tente du commandant de la cité état d’Azhar.
Celui-ci était une sommité, qui avait réussi à mener à la victoire la petite armée de sa patrie face à des adversaires largement supérieurs en nombre et en équipement. C’était un maître dans l’art de guerroyer. Un maître surprotégé.
Une garde d’élite, menée pas le champion personnel du dirigeant de la cité, était affectée en permanence à sa protection. Des combattants entraînés à la dure depuis l’enfance, maniant l’espadon avec maestria, protégés pas des harnois enchantés, fleurons de l’art azharis.
Formant un mur d’acier autour de leur protégé, ils avaient attendu.
Tout ce que l’on avait vu du combat, c’étaient les parois de tissu immaculé de la tente se teinter de rouge. Et la tête du maître de guerre en jaillir, roulant sur elle-même, le regard vide, ses cheveux poivre et sel tachés de fluide vital, jusqu’à s’immobiliser non loin d’un tas de crottin encore fumant. Bien peu honorable fin pour un tel homme.
A compter de cet instant, on savait la bataille déjà gagnée.



Les derniers azharis encore présents tentaient de vendre chèrement leur peau. Un sens de l’honneur que n’avaient pas leurs camarades en fuite…
Du haut des collines ensoleillées, on pouvait voir un demi millier d’hommes tenter de rallier le plus vite possible le pont qui traversait la Sereine, et les conduirait chez eux.
Au bout de quelques minutes, les combats cessèrent.
Adversaires morts ou prisonniers, la Sombrie l’avait emportée sans verser une goutte de son propre sang. Une victoire qu’apprécierait le riche peuple de ce petit territoire, coincé entre Azhar et les montagnes du Cerf, dont les précieuses mines étaient tant convoitées. Elles étaient une source de revenue autant que de conflits…
Mais ces mêmes revenus permettaient de s’assurer la loyauté de suffisamment de troupes de bonne qualité pour garantir une certaine indépendance à la principauté. Et lorsqu’un voisin cherchait à régler un conflit manu militari, il avait intérêt à disposer de nombreuses troupes régulières. Car l’on savait de quel côté allaient se battre les mercenaires… Et Azhar en avait fait les frais.



Laener pensa aux revenus qu’il allait toucher. Pas une somme en pièces d’or, comme à l’accoutumée. Mais un tiers d’une petite mine d’émeraudes. De quoi lui permettre d’envisager l’avenir sous de bons auspices.
Retirant son camail et s’asseyant sur un rocher couvert de mousse et de lichen, il se mit à réfléchir.
A bientôt quarante ans, il n’était déjà plus aussi bon qu’une dizaine d’années auparavant. Ses cheveux taillés très courts, autrefois châtain clair, grisonnaient, et le sommet de son crâne commençait à manquer de pilosité. Ses cernes se creusaient, ses yeux d’un marron très clair n’étaient plus aussi perçants. Des rides marquaient de plus en plus son visage. Il commençait à prendre du double menton, et même de la bedaine. Et aujourd’hui, la Faucheuse avait failli l’avoir…Certes, ce n’était pas la première fois. Mais cette fois-ci, c’était différent. Il avait fait des erreurs. Un adversaire digne de ce nom l’aurait tué. Il avait eu de la chance. Trop de chance. Et ça ne durerait plus très longtemps.



Désormais, il possédait un tiers d’une mine sombrienne, un bordel en Amar, une boutique d’art à Montéront – il ne savait même plus comment il l’avait eu celle-là – ainsi qu’un joli petit pactole en Fondtor.
En fin de compte, il devait être bien plus riche que n’importe quel personne sur ce champ de bataille. A part peut-être Ménéglos, le général sombrien, ainsi que ses lieutenants. Et évidemment Angrios, dont la fortune rivalisait parait-il avec celle des souverains des royaumes du Nord.



Diablotin regarda son haubergeon. Usé. Sa hache d’armes était fendillée, son sax ébréché. Un peu à son image…
« Mouais… se dit-il.Il est vraiment temps que je raccroche. »
Ramassant son équipement, il se dirigea vers le campement, où les hommes s’agitaient, dans une fébrilité typique de l’après bataille. Des feux avaient été allumé, prémices de la fête prochaine pour certains, bûchers funéraires pour d’autres, alors que les mercenaires commençaient déjà à boire à leur victoire.
Laener n’avait plus qu’une chose en tête : s’assurer que cette dernière cuite d’après combat serait l’une des plus mémorables de sa carrière…


Dernière édition par le Mer 13 Juin - 8:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gorghutz
Maître de l'Administratum
gorghutz

Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 02/05/2007

Roman Empty
MessageSujet: Re: Roman   Roman Icon_minitime1Mar 12 Juin - 23:24

pffffuuuuu
fabuleux travail que tu fourni la!!! tu ecris vraiment bien, tel que le titre tu devrai ecrire un livre^^

non franchement jolie, j'aime bien quoi Smile

_________________
Roman Gorghutznew3copy1rd6
Revenir en haut Aller en bas
Major RAWNE
Garde Semi-Impérial
Garde Semi-Impérial
Major RAWNE

Masculin Nombre de messages : 818
Age : 53
Date d'inscription : 30/03/2007

Roman Empty
MessageSujet: Re: Roman   Roman Icon_minitime1Dim 15 Juil - 10:03

farao

Joli, et trés documenté... un peu trop austère au niveau description... Mais cool study
Revenir en haut Aller en bas
Angron
Prévot Général de l'Adeptus Arbites
Prévot Général de l'Adeptus Arbites
Angron

Masculin Nombre de messages : 967
Age : 31
Date d'inscription : 30/03/2007

Roman Empty
MessageSujet: Re: Roman   Roman Icon_minitime1Jeu 19 Juil - 17:33

Effectivement Immo, j'ai vraiment du mal à agrémenter de descriptions sans que ça devienne lourd. J'y travaille, mais ce n'est pas facile...
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
Scout
Hannibal Lecter

Masculin Nombre de messages : 369
Age : 29
Date d'inscription : 08/11/2009

Roman Empty
MessageSujet: Re: Roman   Roman Icon_minitime1Ven 25 Déc - 20:29

Je te comprends, moi même j'écris, et j'ai du épuré mon style pour que ce ne soit pas trop pompeux et redondant...
Très belle contribution.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Roman Empty
MessageSujet: Re: Roman   Roman Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
Roman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» History of the Roman Empire - UGG
» [ Roman maritime ] Les aventures de Jack Aubrey, Patrick O'Brian
» [Roman] Luck l'Enutrof
» DOFUS - le roman à télécharger
» RADIX - de A. A. Attanasio -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperatorium Inquisitor Deus :: Segmentum Solar :: Le Symposion-
Sauter vers: